Identifiant d'abonné ou Email :    mot de passe :          
NOS SERVICES

OPPORTUNITES

ANALYSE TECHNIQUE

SUIVRE

CONTACT

LIENS UTILES

Analyses graphiques sur les secteurs



CAC 40 (02/12/2020) : Au contact de la résistance majeure  
  Abonnés 

Après le formidable mouvement de rattrapage de la Bourse de Paris, c'est le moment de refaire un point complet sur la situation technique des marchés. Rétrospectivement d'abord en rappelant qu'en octobre 2019 l'indice Cac 40 réussissait pour la première fois à franchir la zone de résistance horizontale majeure à long terme de 5.600-5.650 points sur laquelle il butât régulièrement depuis mai 2017. Il déclenchait de ce fait un signal majeur de poursuite de son parcours haussier de fond. En février 2020, une figure de « double top » s'était formée autour de 6.100 points en même temps que les premières alertes sur la survenance d'une pandémie en Chine. C'est une situation a priori très classique qui devait marquer une correction secondaire avec un objectif final de revenir tester les nouvelles fondations de la zone 5.600-5.650 points qui prenait désormais l'habit de support après avoir endossé auparavant le rôle de résistance. Il s'agit donc avant tout d'un vrai repère pour le marché. La surprise fut immense lorsque ce niveau cédât dès le premier contact alors que des cas de Coronavirus furent annoncés en Italie puis très rapidement un peu partout en Europe. La panique s'est emparée des investisseurs et les géants fonds d'investissement ont organisé la défense de leurs capitaux en allant se réfugier massivement sur les valeurs du Nasdaq et accessoirement sur les affaires de luxe. Cette concentration des capitaux à l'extrême a eu au moins le mérite de limiter fortement la destruction globale des capitaux en circulation. Simultanément, les actions des Banques centrales consistant à injecter massivement des liquidités dans les circuits financiers et des politiques monétaires à taux négatifs ont facilité grandement cette stratégie de mise en place de vases communicants... A présent, l'indice Cac 40 revient au contact de la zone 5.600-5.650 points qui retrouve ainsi son ancien rôle de résistance majeure... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières n°366.
 
PROLOGUE (02/12/2020) : Validation du signal de retournement haussier majeur !  
  Abonnés 

Les cours viennent de sortir par le haut de leur canal baissier majeur à long terme qui dure depuis 2013 et le pic historique de 2,87 euros ! C'est un événement historique extrêmement important indiquant un changement majeur dans la tendance de fond. A court terme, la consolidation devrait l'emporter avec des replis passagers probables vers les nouveaux supports de 0,3800 euro et 0,3650 euro. Mais à moyen terme, la nouvelle tendance haussière devrait reprendre assez rapidement en direction du premier objectif technique évalué vers... lire la suite de l'analyse.
 
ELIOR GROUP (02/12/2020) : Est-ce juste un rebond ou bien un changement dans la tendance majeure ?  
  Abonnés 

Après une première phase d'amorçage faisant passer les cours du creux historique de 3,06 euros du 28 octobre au récent pic de 5,19 euros en séance du 19 novembre, le titre est entré dans une phase de consolidation à court terme. Le contact actuel avec la MM200 en cours de retournement est un moment ... privilégié pour... Lire la suite de l'analyse.
 
SES GLOBAL FDR (02/12/2020) : Les gros volumes annoncent des changements  
  Abonnés 

Les volumes d'échanges se sont considérablement étoffés depuis 2018 et se sont encore amplifiés après la cassure du support horizontal majeur de 10,00 euros. Le rebond intervenu en séance du 19 mars sur la ligne de support passant alors à 4,87 euros permet au titre de repartir à la hausse en formant canal ascendant secondaire. Sa ligne de support passe actuellement vers 6,20 euros et sa ligne de résistance évolue près de 9,00 euros... Lire la suite de l'analyse et la stratégie à adopter sur ce titre.
 
VEOLIA ENVIRONNEMENT (02/12/2020) : Un nouveau cycle haussier majeur  
  Abonnés 

Après avoir validé la figure de retournement haussière majeure en forme de « tête et épaules inversée » avec une « ligne de cou » située à 19,00 euros, le titre teste actuellement la ligne de résistance horizontale qui se trouve autour de 20,70 euros. En cas de débordement, le signal d'entrée dans un long marché haussier de fond serait validé. Au-dessus, outre une zone de résistance horizontale mineure située autour de 22,00 euros, les cours devraient poursuivre... lire la suite de l'analyse.
 
CAC 40 (25/11/2020) : La pause après le sprint  
  Abonnés 

La Bourse de Paris poursuit son mouvement de rattrapage à vive allure, encouragée par les nouveaux records historiques de Wall Street. Ce scénario extrêmement positif attendu dans mes analyses antérieures devient donc réalité même s'il a mis beaucoup plus de temps que prévu pour se concrétiser. La contrepartie de ce retard à l'allumage est le potentiel haussier restant qui s'en trouve plus élevé du fait de la grande accumulation intervenue dans le canal secondaire de consolidation. Les « mains fortes » ont énormément acheté durant les mois de juin à octobre, profitant d'un environnement médiatique exécrable et d'une presse financière invariablement extrêmement négative. Pourtant, je le répète encore, les marchés américains restaient haussiers tout au long de cette phase ainsi que la Bourse allemande dans une moindre mesure. L'anomalie était donc bien parisienne. Cette situation a tout de même duré cinq mois entiers, soit largement assez de temps pour saper le moral des investisseurs particuliers en direct, c'est-à-dire ceux qui sont réellement utiles sur le long terme pour les entreprises cotées... Du point de vue technique... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières n°365.
 
VEOLIA ENVIRONNEMENT (25/11/2020) : Vers un brutal réveil du titre ?  
  Abonnés 

Après une première phase de remontée, le titre repasse actuellement au-dessus de sa MM200 dont la pente commence à s'inverser. Il semble former une figure de retournement haussière de type « tête et épaules inversée » dont la « ligne de cou » se trouve autour de 19,00 euros. Juste au-dessus, une zone de résistance horizontale se situe près des 20,00 euros et la suivante à l'approche... Lire la suite de l'analyse et la nouvelle stratégie à adopter sur cette valeur de grande qualité.
 
EUTELSAT COMMUNICATIONS (25/11/2020) : Un retournement de tendance majeur ?  
  Abonnés 

Un premier signal de retournement haussier est intervenu en début du mois de novembre lors du retour des cours au-dessus de leur MM200 située alors autour de 9,00 euros. Après une première poussée jusqu'à 10,50 euros, le titre revient s'appuyer sur sa MM200 après le détachement d'un dividende de 0,89 euro (soit presque du 10 % de rendement !). Le fort rebond observé confirme ainsi la formation d'une nouvelle tendance haussière, matérialisée par... Lire la suite de l'analyse.
 
KLEPIERRE (25/11/2020) : Fort redressement attendu avec les foncières  
  Abonnés 

Les volumes d'échanges ont fortement augmenté tout au long de cette année 2020, avec des pics chaque fois que les cours se sont rapprochés de la ligne de support baissière jusqu'au creux de 10,00 euros. Le titre est repassé par la suite au-dessus de son ancienne zone de soutien horizontale majeure à long terme de 13,00 euros avant de déborder sa MM200 dont la pente se redresse désormais. Après avoir formé un pic rapide à 21,67 euros,... Lire la suite de l'analyse.
 
VALLOUREC (25/11/2020) : Un incroyable retournement de situation !  
  Abonnés 

Après avoir touché le niveau incroyablement bas de 11,28 euros en séance du 29 octobre, le titre a entamé un parcours haussier extrêmement violent dans lequel les opérations de rachats des vendeurs à découvert ont pris une part prépondérante. Il se déroule dans ce nouveau canal fortement ascendant dont la ligne de support passe actuellement près de 24,50 euros. A court terme, le contact avec sa ligne de résistance située autour de 34 euros devrait entraîner logiquement des prises de bénéfices de la part de la spéculation acheteuse... Lire la suite de l'analyse et la stratégie qu'il convient d'adopter désormais sur ce titre.
 
CAC 40 (16/11/2020) : En route vers les 6.100 points  
  Abonnés 

Après le franchissement à la hausse du très dense faisceau de résistances dont le dernier est représenté par l'ancien support horizontal majeur à long terme de 5.200 points, la Bourse de Paris poursuit sereinement son parcours haussier de rattrapage. Comme une bonne nouvelle vient rarement seule, on constatera que la MM200 se redresse également pour confirmer le caractère pérenne du mouvement en cours, au moins sur le moyen terme. A court terme, il subsiste encore un niveau à tester en débordement qui se trouve entre 5.600 et 5.650 points. Le déroulement récent des événements valide par ailleurs un certain nombre de considérations que j'avais mises en avant pendant et après le plongeon dû à la crise sanitaire. La plus significative est la faiblesse extrême des capitaux locaux directs qui a laissé le champ libre aux vendeurs à découvert et aux fonds opportunistes de pouvoir massacrer la côte parisienne. Autrement dit, il n'y a pas assez d'investisseurs français physiques qui étaient en mesure de pourvoir profiter des soldes des soldes. Pour les « vadeurs, » il s'agissait avant tout de tirer profit de cette faiblesse structurelle de la Bourse de Paris en attaquant massivement les nombreuses cibles à fort endettement, anticipant de potentiels problèmes de trésoreries qui leurs arriveraient un jour ou l'autre avec la crise sanitaire. Les plus évidentes relevaient de l'existence de lignes obligataires avec des échéances de deux ans et moins (WFD Unibail, CGG, Rallye, Casino, Renault et certaines valeurs bancaires !). Les fonds activistes avaient tout intérêt à laisser faire les choses, voire à les favoriser... Lire l'analyse complète dans Stratégies Boursières n°364.
 
ELIOR GROUP (16/11/2020) : Un premier signal clair de retournement majeur   
  Abonnés 

Les volumes ont fortement augmenté à partir du mois de mars avec des cours évoluant le plus souvent entre 4,00 et 6,50 euros. Beaucoup de papier a changé de main durant cette période à la faveur d'une sous valorisation notoire des cours due aux craintes liées à la pandémie touchant particulièrement le secteur de la restauration. Techniquement, un premier signal de retournement haussier majeur s'est formé cette semaine avec le débordement de la MM200 dont la pente se redresse par ailleurs. A court terme,... Lire la suite de l'analyse et découvrez la stratégie d'investissement sur ce titre actuellement très sous-évalué...
 
ERAMET (16/11/2020) : Un changement de tendance majeur ?  
  Abonnés 

Le titre évolue dans un large canal horizontal depuis la cassure de l'ancien soutien horizontal majeur à long terme de 37,50 euros intervenue le 20 février. La bonne tenue de son support situé autour de 20,00 euros lors des récents tests mettent en évidence la formation d'une figure de retournement haussière majeure de type « double creux ». Le débordement actuel de la MM200 en phase de redressement accompagné d'une forte augmentation des volumes... Lire la suite de l'analyse et les recommandations sur cette valeur.
 
UNIBAIL RODAMCO WE (16/11/2020) : Sauvée in-extremis des griffes des prédateurs !  
  Abonnés 

Cette valeur est typique de la prédation menée par les banksters américains sur les fleurons français avec la complicité des dirigeants. Ces derniers avaient racheté pour $25 milliards Westfield soit deux fois son prix, financé par endettement et livrant ainsi le groupe sur un plateau à la spéculation baissière et aux fonds vautours qui devaient ensuite bénéficier d'une gigantesque AK réservée à vil prix. Actionnaire minoritaire, Xavier Niel a réussi in-extremis à contrarier leurs sinistres plans au grand bonheur de tous les petites actionnaires. Techniquement, les énormes volumes d'échanges... Lire la suite de l'analyse et les conclusions à en tirer en matière d'investissement en portefeuille.
 
PROLOGUE (16/11/2020) : Est-ce enfin le décollage tant attendu ?  
  Abonnés 

Jusqu'à la mi-séance de ce lundi, les cours consolidaient encore dans le canal horizontal secondaire délimité par son support de 0,22 euro et sa résistance de 0,28 euro dont ils viennent de sortir par le haut dans de gros volumes d'échanges. Au-dessus, la ligne de résistance du canal baissier majeur passe actuellement autour de 0,37 euro où se trouve par ailleurs une autre résistance horizontale sur laquelle le titre échouât lors de sa brève embardée haussière du 15 avril. Le débordement actuel de la résistance horizontale intermédiaire de 0,30 euro... Lire la suite de l'analyse.
 
CAC 40 (09/11/2020) : Le rattrapage arrive grâce aux « vadeurs » !  
  Abonnés 

La flambée historique de ce jour est la preuve fracassante que la Bourse de Paris était fortement « sous contrôle » depuis longtemps. Certains fonds « alternatifs » géants se permettaient d'initier et de conserver des positions vendeuses à découvert jamais observées par le passé aussi bien en termes de montants pharaoniques engagés qu'en terme nombre de cibles visées. Beaucoup de valeurs ont souffert y compris les plus grandes banques de la place car le maintien de leurs cours aux raz des pâquerettes ne leur permet pas de lever des capitaux en cours de route dans des conditions décentes, sachant qu'il y a régulièrement des lignes de financements qui arrivent à échéance et que les banques rechignent à refinancer. Le but de ces fonds « vautours » est de priver d'oxygène suffisamment longtemps les sociétés les plus intéressantes pour leur permettre d'en prendre le contrôle au moment opportun à l'occasion d'un défaut de paiement ou d'une crise de trésorerie passagère...Ce moment-là est arrivé. Sur le plan technique, après une ultime manipulation grossière, l'indice Cac 40 avait d'abord cassé le support de son canal baissier à moyen terme passant autour de 4.630 points créant un faux signal d'accélération baissière. Beaucoup d'apprentis traders ont plongé pieds joints dans ce piège en revendant tout avec d'énormes pertes et/ou en initiant des positions vendeuses à découvert qui s'avèrent d'ores et déjà suicidaires. Aujourd'hui, le Cac déborde toutes ses résistances connues d'un seul coup ! ... Lire l'analyse complète dans Stratégies Boursières n°363.
 
RALLYE (09/11/2020) : Le rebond ne fait que commencer !  
  Abonnés 

La forte baisse générale de fin octobre intervenue sur les marchés a entraîné momentanément le titre en dessous de la ligne de support du canal baissier majeur passant vers 3,30 euros. Le puissant rebond en cours s'apprête à tester la ligne de résistance du canal baissier mineur évoluant autour de 4,00 euros. En cas de succès, un signal de poursuite du mouvement serait généré en direction de la zone de la MM200 située désormais près de 5,50 euros. L'objectif technique suivant... Lire la suite de l'analyse et la nouvelle stratégie sur ce titre.
 
CASINO GUICHARD (09/11/2020) : Les rachats des vendeurs à découvert devraient accélérer encore le retournement haussier !  
  Abonnés 

Les cours repartent fortement à la hausse après avoir brièvement cassé pour la seconde fois la zone de soutien horizontale majeure de 20,00 euros. Néanmoins, le signal de retournement haussier majeur à long terme est confirmé par le débordement actuel de la résistance du canal baissier mineur passant actuellement autour de 22,50 euros. Techniquement, les opérations de rachat des positions des très nombreux vendeurs à découvert devraient accélérer encore le mouvement de reprise en cours... Lire la suite de l'analyse.
 
RENAULT (09/11/2020) : Des signaux techniques extrêmement positifs   
  Abonnés 

Le titre vient tout juste de déborder la ligne de résistance de son canal de consolidation horizontal délimité par 20,00 et 25,00 euros. Il déclenche ainsi un signal de reprise de la hausse en direction de la ligne de résistance de l'ancien canal baissier passant désormais au voisinage de 34,00 euros. A plus long terme, un signal d'entrée dans un grand marché haussier serait généré en cas de... Lire la suite de l'analyse.
 
CGG (EX CGG VERITAS) (09/11/2020) : Les rachats des vendeurs à découvert en puissant levier haussier !  
  Abonnés 

Le titre subit la loi des vendeurs à découvert depuis des années, entraînant son cours en dessous de 0,50 euro avec un nouveau record historique de faiblesse à 0,4630 euro en séance du 6 novembre. La puissance des fonds vendeurs est assez impressionnante mais les suiveurs ont pris d'énormes risques malgré le potentiel baissier supplémentaire ridicule. En revanche, si le redressement des comptes de la société se confirmait, leur situation de « corner » devrait entraîner un violent mouvement de panique haussière provoquée par leurs rachats forcés... Lire la suite de l'analyse.