Identifiant d'abonné ou Email :    mot de passe :          
NOS SERVICES

OPPORTUNITES

ANALYSE TECHNIQUE

SUIVRE

CONTACT

LIENS UTILES

Analyses graphiques sur les indices



PEUGEOT (11/09/2020) : Le titre est sur une belle dynamique haussière  
  Abonnés 

Le titre poursuit son parcours haussier de rattrapage dans le cadre du canal ascendant à moyen terme. Après avoir repassé la MM200 à la hausse, les cours testent actuellement la ligne de résistance horizontale située autour de 16,50 euros correspondant à l'ancien soutien majeur à long terme cassé à la baisse début mars. En cas de débordement, un signal... Lire la suite.
 
CAC 40 (10/09/2020) : Vers une forte hausse à la Bourse de Paris ?  
  Abonnés 

La Bourse de Paris a plié mais pas rompu au cours de cette semaine qui s'annonçait risquée après le trou d'air apparu sur le titre Tesla qui a tout de même ébranlé le marché du Nasdaq et par ricochet, tout Wall Street. Les investisseurs trop friands des valeurs de ce marché commencent à se rendre compte qu'ils ont peut-être surpayé leurs investissements. Les gérants des grands fonds d'investissement et de pension n'ont pas envie de se laisser piéger si d'aventure ce marché venait à s'écrouler. Les plus avisés avaient commencé à s'alléger avant l'été, d'autres un plus tard. Aujourd'hui, les marchés boursiers sont arrivés à un virage stratégique car le Nasdaq vient de montrer les premiers signaux indiquant une probable fin de cycle de la vague haussière post-Covid. L'heure de la grande diversification a sonné et l'expérience indique que les investisseurs institutionnels ont tendance à chercher refuge sur des secteurs comme les « utilities » à l'instar de.... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières n°359.
 
CASINO GUICHARD (10/09/2020) : Vers une OPA sur le titre ?  
  Abonnés 

Les manœuvres à répétition dont le titre fait l'objet depuis 2015 ont fortement ébranlé le groupe de distribution car le financement de sa dette est fortement lié au cours de Bourse sur lequel les garanties bancaires et obligataires sont indexées. La stratégie des vendeurs à découvert est évidente : faire baisser le cours le plus possible pour faire sauter les "covenants" sur la garantie et provoquer les remboursements anticipés forcés d'une grande partie de la dette qui est impossible à honorer sur le court terme. Kretinsky en a profité pour acheter 7,5 % du capital et Carrefour se cache probablement derrière des institutionnels qui auraient également beaucoup ramassé. Une nouvelle phase devrait commencer alimentée par des achats forts et rapides car la course contre la montre est engagée entre les prétendants.... Lire la suite.
 
RALLYE (10/09/2020) : Confirmation d'une figure haussière majeure  
  Abonnés 

a spéculation baissière a exploité le flou de la communication du groupe pour s’engouffrer dans la brèche et attaquer sauvagement le titre en l'entraînant une nouvelle fois dans ses derniers retranchements. Finalement, les gros achats ne se sont manifestés qu'à l'approche de la zone des 4,00 euros. Le fort rebond actuel avec beaucoup de volumes complète une figure de retournement haussière en forme de « double creux » autour de 3,80 euros. C'est le signal d'un probable début de... Lire la suite.
 
CGG (EX CGG VERITAS) (10/09/2020) : Vers un très fort rebond ?  
  Abonnés 

En cassant sa ligne de soutien horizontale majeure à long terme située autour de 0,75 euro, le titre a donné un signal de poursuite de son parcours baissier majeur. Là encore, la dégradation de la situation de la dette de la société a servi de prétexte aux vendeurs à découvert pour s'attaquer une nouvelle fois au titre alors que les cours du brut sont repartis par ailleurs à la baisse. Techniquement, le titre forme actuellement une figure en biseau descendant... Lire la suite.
 
CAC 40 (04/09/2020) : La hausse à Paris est-elle menacée par le Nasdaq ?  
  Abonnés 

Alors que la Bourse de Paris semblait bien partie pour déborder la zone de résistance du Cac 40 située autour de 5.100 points, un changement brutal de la tendance s'est produit sur les marchés américains ce jeudi. Pour le moment, la forte correction intervenue sur les indices US dont près de 5% sur le Nasdaq Composite concernant la seule journée de ce jeudi est encore à relativiser malgré son ampleur. Car, il convient de se remémorer que ce marché a tout de même progressé de 82 % à partir de son creux du 23 mars formé à 6.631,42 points, soit en moins de six mois ! Les fonds géants de gestion et de pension qui avaient acheté massivement lors de la phase baissière commencent à larguer de grandes quantités de papier sur les marchés en estimant leurs potentiels haussiers quasi épuisés. Les politiques monétaires des banques centrales à base d’injections colossales de liquidités dans les circuits financiers arrivent peut-être aussi au bout de leurs effets après avoir généré une gigantesque bulle spéculative. A la Bourse de Paris, la situation est tout à fait atypique dans la mesure où... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières.
 
VEOLIA ENVIRONNEMENT (04/09/2020) : Une valeur bientôt prisée des fonds de pension ?  
  Abonnés 

Le titre commence à être « travaillé » avec plus d'intensité suite au lancement de l'OPA sur Suez par le groupe. Le signal technique attendu se trouve juste au-dessus de la ligne de résistance horizontale située autour de 20,50 euros, en cas de débordement. Les volumes d'échanges restent très élevés depuis la chute consécutive à la crise de la pandémie, indiquant que... Lire la suite de l'analyse.
 
EDF (04/09/2020) : Bientôt une valeur à la mode ?  
  Abonnés 

Le titre reste sur une tendance haussière à moyen terme tout en poursuivant sa phase de consolidation horizontale sur le court terme. Le prochain signal de reprise du mouvement ascendant se trouve juste au-dessus de la ligne de résistance de 9,00 euros en cas de son franchissement à la hausse. A la baisse, les cours restent au-dessus de... Lire la suite de l'analyse.
 
UNIBAIL RODAMCO WE (04/09/2020) : Acheter au son du canon ?  
  Abonnés 

Le titre évolue sur une tendance fortement baissière depuis la cassure en février 2018 de la ligne de soutien horizontale majeure à long terme située autour de 200,00 euros. Des signaux de stabilisation sont apparus après la crise du Coronavirus avec d'énormes volumes d'échanges de titres intervenus autour de la zone des 50,00 euros. La baisse s'est néanmoins poursuivie encore au cours des derniers mois... Lire la suite de l'analyse.
 
RALLYE (04/09/2020) : Baisse du titre : une stratégie délibérée de la part de JCN ?  
  Abonnés 

'absence de communication du groupe depuis plusieurs mois sur le déroulement du plan de cessions d'actifs et la restructuration de la dette ont laissé le champs libre aux vendeurs à découvert pour s’engouffrer dans la brèche. Est-ce une stratégie délibérée de JCN de laisser filer le cours dans le but de racheter moins cher la dette obligataire négociable sur les marchés ou de gré à gré avec les créanciers ?... Lire la suite de l'analyse.
 
CAC 40 (25/08/2020) : La Bourse de Paris tente de combler son retard  
  Abonnés 

Pendant que les marchés américains caracolent de records en records, la Bourse de Paris consolide avec un Cac 40 restant en dessous des 5.200 points, là où est localisée sa zone de résistance horizontale majeure à long terme. La zone de congestion actuelle prend la forme d'une figure de type triangle fermant dont la ligne de support passe autour de 4.800 points alors que sa ligne de résistance évolue près de 5.100 points. Dans ces conditions, le signal majeur de hausse attendu se trouve juste au-dessus de ce niveau si débordement il y a. Le rôle théorique de la résistance majeure de 5.200 points diminue de ce fait car elle devrait être débordée dans la foulée si ce scénario venait à se concrétiser. A Francfort, l'indice Dax continue de se rapprocher de son record historique de 13.795,24 points datant du 16 février. L'écart post-Covid-19 à combler n'est plus que de 4 % seulement. Ce niveau est à comparer avec les 17,20 % qui séparent actuellement le Cac 40 de son pic de 6.111,41 datant du 16 février. Une nouvelle fois, la Bourse de Paris reste très loin du compte dans sa phase de rattrapage alors qu'elle accumule déjà un énorme retard hérité des cycles antérieurs. Du point de vue technique, le test de débordement de la double zone de résistance 5.100 - 5.200 points est d'une importance capitale.... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières n°357.
 
RALLYE (25/08/2020) : Les vendeurs à découvert toujours très actifs sur la marché du titre  
  Abonnés 

Le titre a encore subi une attaque spéculative des vendeurs à découvert, profitant de l'étroitesse du marché pendant les vacances estivales. Sur le plan fondamental, le groupe poursuit sa stratégie de désendettement tout en restructurant son capital dans le cadre du plan de sauvegarde. Techniquement, le titre... Lire la suite de l'analyse.
 
CASINO GUICHARD (25/08/2020) : Retour dans la zone des supports majeurs  
  Abonnés 

Après avoir cassé ses deux supports horizontaux de 28,00 euros et 25,50 euros, le titre tente actuellement un rebond sur les 21,60 euros, soit pas loin de la ligne de support du canal baissier majeur qui passe désormais autour de 20,00 euros. Sur le plan fondamental, les investisseurs craignent surtout que les conséquences de la pandémie ne mettent à mal le plan de sauvegarde avec des cessions rendues plus difficiles à réaliser qu'envisagé initialement. Cela ne doit pas occulter pour autant le très bon... Lire la suite de l'analyse.
 
PROLOGUE (25/08/2020) : Confirmation du signal de retournement majeur à très long terme ?  
  Abonnés 

Après avoir formé une grande figure de retournement haussière majeure à long terme en forme de « Queue de Kangourou » entre les séances du 16 et du 18 mars, une première tentative de décollage eut lieu le 15 avril avec une pointe à 0,37 euro suivie par une longue consolidation. La hausse actuelle vient confirmer ce signal avec un premier objectif technique évalué vers 0,40 euro où passe actuellement la ligne de résistance du canal baissier majeur. A court terme,... Lire la suite de l'analyse.
 
RENAULT (25/08/2020) : Vers une confirmation du signal de retournement haussier majeur ?  
  Abonnés 

La valeur continue de faire l'objet de volumes d'échanges inhabituels depuis le début de l'année. Bien que la tendance de fond reste techniquement baissière, un mouvement de reprise significatif s'est formé sur le moyen terme avec la mise en évidence d'un canal haussier secondaire dont le support passe actuellement autour de 20,60 euros. A la hausse, la ligne de résistance du canal baissier majeur passe désormais aux alentours de... Lire la suite.