Identifiant d'abonné ou Email :    mot de passe :          
NOS SERVICES

OPPORTUNITES

ANALYSE TECHNIQUE

SUIVRE

CONTACT

LIENS UTILES

Analyses graphiques sur les indices



CAC 40 (15/09/2021) : Changement d’ambiance  
  Abonnés 

Comme l’ensemble des places internationales, la Bourse de Paris reste fortement dépendante des politiques monétaires des Banques Centrales. Elles doivent leurs capitalisations actuelles extrêmement élevés à des niveaux de taux d’intérêt proches de zéro, voire négatifs en Europe, et aux plans d’injections massives des liquidités dans les circuits financiers et monétaires. Elles ont permis de réduire à zéro les coûts de la dette publique (coupons obligataires) mais en contrepartie, elles ont considérablement aggravé l’endettement publique puisqu’elles sont financées par de la nouvelle dette. La relance économique du monde réel est censée se faire en encourageant les entreprises et les ménages à s’endetter à faible coût sur les nouveaux prêts contractés. En Europe, un plan de ce type hérité de la crise de la dette grecque existait déjà avant l’éclatement de la pandémie, le « APP ». Avec la Covid-19, le nouveau plan « PEPP » est mis en place en plus du « APP ». Avec ce déferlement de capitaux tous azimut, une partie importante des actifs obligataires migre vers les actions à rendement finissant par créer un déséquilibre par manque d’offre suffisante face à cette demande en forte augmentation. Les Gafams et les valeurs du luxe semblent répondre parfaitement à cette demande de « coupons éternels » pour les investisseurs-rentiers... Lire l'analyse complète dans Stratégies Boursières n°382.
 
TECHNIPFMC (15/09/2021) : Rebond sur les supports majeurs   
  Abonnés 

Le 20 août, le titre a testé avec succès la solidité de la ligne de soutien horizontale majeure à long terme de 5,10 euros, ce qui a été suivi d’un rebond significatif des cours. Un nouveau rétro à l’approche de cette zone est venu confirmer ce signal technique haussier. A court terme,... Lire la suite de l'analyse.
 
RALLYE (15/09/2021) : Nouveau test de la zone des 5,50 euros   
  Abonnés 

Après la cassure du support du canal secondaire horizontal de 6,60 euros intervenue en séance du 8 juillet, le titre s’est replié vers sa zone de soutien horizontale majeure à long terme située à proximité des 5,40 euros. A court terme, il consolide dans un nouveau canal horizontal délimité par son support de... Lire la suite de l'analyse.
 
PROLOGUE (15/09/2021) : Retour vers la zone de support à long terme   
  Abonnés 

Le titre confirme ses prédispositions haussières après les récentes publications des chiffres d’affaires et des résultats du premier semestre 2021 qui sont ressortis en forte croissance. Le succès de l’opération de fusion avec sa filiale O2I est également bien accueilli par le marché car il offre à terme un potentiel supplémentaire de... Lire la suite de l'analyse.
 
FAURECIA (15/09/2021) : Achat près de la zone de support majeur ?   
  Abonnés 

Le titre a connu une forte hausse à la mi-août après l’annonce de l’acquisition de l’Allemand Hella dont l’activité est fortement complémentaire de celles du groupe. Les modalités de l’opération font du pool familial de Hella un actionnaire de référence à 9% du capital de la nouvelle entité. Ceci modifie ainsi... Lire la suite de l'analyse.
 
CAC 40 (25/08/2021) : Politiques monétaires : des changements majeurs ?  
  Abonnés 

Le mouvement de baisse à partir de la séance du lundi 16 août a commencé avec des craintes liées à la fin de la période de soutien aux marchés par la Réserve Fédérale Américaine (Fed) à la suite de déclarations de son président, Jerome Powell, concernant la normalisation de la politique monétaire américaine. A Paris, cela a immédiatement pesé sur les valeurs du secteur du luxe très surévaluées par le marché. Vu leur poids prépondérant dans l’indice Cac 40, celui-ci a trébuché beaucoup plus que les autres indices de place. Plus généralement, c’est la phase haussière totalement artificielle de la période 19 juillet – 13 août qui est en grande partie effacée. Sur les marchés américains, la faiblesse s’est avérée de faible ampleur et durée car entre-temps, d’autres déclarations sont venues contredire les premières avec comme principal argument, le report du « Tapering »... Lire l'analyse intégrale dans Stratégies Boursières n°381.
 
ATOS SA (25/08/2021) : Bonne tenue des supports majeurs  
  Abonnés 

Le titre a fortement rebondi sur la ligne de support du canal baissier majeur passant autour des 40,00 euros. Les volumes augmentent fortement à l‘approche de cette zone, témoignant d’un intérêt opportun de la part de certains gros intervenants. A court terme, le fort rebond amorcé est contrarié par la forte correction générale en cours sur l‘ensemble des marchés boursiers. Dans ces conditions,... Lire la suite de l'analyse.
 
VALLOUREC (25/08/2021) : Nouveau test de la zone des 7,00 euros  
  Abonnés 

Après le rebond technique intervenu sur la ligne de soutien horizontale majeure à long terme située autour de 7,00 euros, le titre a fini par caler sur l’ancien support de 8,70 euros devenu zone de résistance depuis sa cassure à la baisse du 25 juin. Les cours rétrogradent à nouveau au contact de zone de soutien majeure de... Lire la suite de l'analyse.
 
FAURECIA (25/08/2021) : Retour vers la zone de support à long terme   
  Abonnés 

La sortie des cours au-dessus de la ligne de résistance de l’ancien canal baissier majeur intervenue en janvier 2021, avait donné un signal d’entrée dans une nouvelle phase haussière principale. Elle s’est matérialisée par la formation du canal ascendant dont les cours viennent de rebondir fortement sur la ligne de support passant autour de... Lire la suite de l'analyse.
 
PROLOGUE (25/08/2021) : Ramassage discret ?  
  Abonnés 

Après avoir publié d’excellents chiffres sur les activités du premier semestre 2021 et réussi sa fusion avec la filiale O2I, le groupe se rapproche désormais de son objectif de CA de 100 millions d’euros. En Bourse, le titre n’a bénéficié que marginalement de ces fortes améliorations des fondamentaux. Le marché semble attendre leurs traductions dans les marges bénéficiaires qui seront publiées au plus tard le 60 septembre après Bourse... Lire la suite de l'analyse.